Les véroniques – Discrètes … mais nombreuses !

Les véroniques

Si en France on peu trouver plus 20 espèces de Véroniques, nous nous intéresserons globalement à celles ayant un intérêt  médicinal et principalement à l’espèce la plus répandue chez nous Veronica chamaedrys  – Véronique petit chêne (ben voyons !)

Les véroniques fleurissent suivant les espèces dés la fin de l’hiver et en fonction du climat et de la météo on peu les voir encore fleuries jusqu’en Octobre/Novembre.

La Véronique petit chêne, a démarré sa floraison fin Février.

Une fleur trés discrète qui vient compléter le jaune solaire des primevères par un bleu ciel veiné d’azur, comme si la palette des couleurs essentielles du printemps et de l’été se préparait au sol pour ensuite envahir les cieux de ces couleurs réchauffantes.

Veronica chamaedrys

C’est une plante velue de la famille des Scrophulariacées. La tige se caractérise par sa double ligne de poils et son côté rampant. Cette dernière s’enracine par endroit.

Veronica chamaedrys1

Ses feuilles sont dentées à nervures nettes. Les fleurs bleues de 10 à 15 mm , à deux étamines et un style sont veinées d’un bleu plus foncé.

On la trouve partout en France dans les bois clairs et les prés.

Les Propriétés:
Il existe six espèces possédant des propriétés similaires : La véronique officinale, petit chêne, à feuille d’ortie, montagnarde, véronique en épi et véronique germandrée plus quelques espèces aquatiques.

Aujourd’hui ces plantes ne sont guère utilisées mais il est toujours intéressant de connaître leur utilisation ancestrale et pourquoi pas … le remettre au goût du jour.

Elle sont:
– astringentes
– stomachiques
– diurétiques
– dynamisantes
– vulnéraires

Indications:
– En infusion elle sera employée dans les affections respiratoires (bronchite, asthme …) en mélange selon l’affection.

– Elle pourra être intéressante également en mélange digestif et apéritif (prise avant les repas).Veronica chamaedrys2

Effet indésirables:
Aucun connus à ce jour.

Notre utilisation:
Pour être franc, jusqu’a présent cette petite plante discrète ne faisait pas partie de notre pharmacopée. Notre intérêt pour cette jolie floraison est trés récent et demeure actuellement au niveau botanique. Mais sait on jamais pourquoi pas la retrouver un jours dans nos mélanges ???…

Quelques autres espèces de France:

Véronique à feuille de serpolet – Veronica serpyllifolia (fleurs blanches à mauves)
Véronique des Alpes – Veronica alpina
Véronique fausse pâquerette – Veronica bellidioides
Véronique sous ligneuse – Veronica fruticulosa (fleurs roses)
Véronique à feuille de lierre – Veronica hederifolia
Véronique de Perse – Veronica persica
Véronique à cresson de cheval – Veronica beccabunga (milieux humides)
Véronique Mouron d’eau – Veronica anagallis-aquatica (milieux humides)

… et quelques autres

http://www.leprincedulac.fr

8 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.